Soumettez vos questions aux concepteurs de Zotero

Les commentaires sont désormais fermés.
Vos questions seront bientôt soumises.

L’équipe de Center for History and New Media a accepté de répondre à une interview qui sera publiée sur ce blog.

Je vous soumets une liste de questions que j’aimerais poser.

  • Pouvez-vous résumer l’histoire de zotero ?
  • Avant Zotero, il y a eu Scribe. Cette première expérience a-t-elle été utile pour designer Zotero ?
  • Le « marché » des logiciels de gestion bibliographique est saturé. Dans quelle mesure zoteoro est-il différent ?
  • L’une des caractéristiques de Zotero est son imbrication avec zotero.org, un réseau social. Quel est l’intérêt pour les chercheurs de participer à un réseau social ?
  • Le concurrent principal de Zotero, aujourd’hui, est probablement Mendeley. Leurs fonctionnalités sont assez proches. Le réseau social de Mendeley est plus développé et permet une forme de bibliométrie, ce qui mènera probablement à l’utilisation des réseaux sociaux de chercheurs par les « managers » de la recherche  pour évaluer les chercheurs. Est-ce que zotero.org permettra ce genre d’utilisation également ?
  • Des chercheurs préfèrent Mendeley en raison de la manière dont il gère les PDFs. Dans le futur, comment zotero gèrera-t-il les PDFs ?
  • La dernière beta de Zotero a introduit « Zotero Commons ». Pourriez-vous décrire ce qu’est Zotero Commons et quel rôle il jouera dans le futur ?
  • Quel est le proche futur de zotero, en dehors de Zotero Commons ?
  • Quelle est la conception de la recherche qui est derrière Zotero ?

Commentez-les, proposez vos propres questions. Je ferai ensuite un résumé et enverrai le questionnaire final au CHNM. Certaines de ces questions sont classiques (les origines de zotero, etc). D’autres peuvent être plus pointues. Si vous soumettez des bugs et/ou demandez de nouvelles fonctionnalité, j’en ferai une liste et la soumettrai à commentaires à l’équipe du CHNM.


Frédéric Clavert

Docteur en histoire contemporaine, Frédéric Clavert a étudié les sciences politiques et l'histoire contemporaine à Strasbourg et à Leeds. Ses recherches touchent aujourd'hui de plus en plus aux sources de l'historien.ne à l'ère numérique. Passé par Strasbourg, Paris-Sorbonne et Lausanne, il est désormais chercheur au Center for Contemporary and Digital History (C2DH) de l'Université du Luxembourg.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Alinghi dit :

    Bonjour,

    Il manque une chose simple, mais importante quand on travaille sur une grosse bibliographie pendant des années. C’est de pouvoir visualiser rapidement l’état d’avancé du traitement de la bibliographie : Lu, pas lu, a reprendre… Pour se faire, il faudrait simplement avoir de la couleur en fond dans la partie centrale ou des drapeaux de couleurs. Dans Mendeley, ils ont mis des cercles de couleurs avant le titre.

    La deuxième chose qui pourrait nous faire gagner du temps : Pouvoir traiter plusieurs références en même temps. Exemple: mettre la même côte archivistique à une centaine de documents en les sélectionnant tous en même temps (idem pour les marqueurs). Car c’est trés long de le faire un par un.

  2. amarois dit :

    Les chercheurs ##en sciences dures## préfèrent Mendeley aussi parce que cet outil s’intègre totalement à le workflow. Tu as cité le pdf (viewer, notes, métadonnées récupérées peut être un peu plus facilement). Mais il convient également de parler du format bibtex pour LaTeX. Dans notre établissement (grande école d’ingénieur à Lyon), les doctorants débutent à la fois sous mendeley et LaTeX sur le tas. Hors Mendeley, avec la possibilité de synchroniser un fichier bibtex, leur donne l’impression d’avoir « le beurre et l’argent du beurre » : les fonctionnalités de l’interface avec son moteur, le pdf et le réseaux derrière, ET le bibtex; ils ont leurs données sous la main, si ça plante, pas de souci, fondamentalement ils peuvent repartir tout de suite avec un autre outil.
    C’est utile, et psychologiquement un avantage.
    La question est donc : Zotero gérera-t-il mieux le bibtex pour les utilisateurs des sciences dur (au delà de l’import-export)

  3. Marin Dacos dit :

    Je voudrais savoir si l’équipe de Zotero pense à développer un widget pour WordPress, qui permettrait d’afficher la couverture et la référence d’un bouquin, pour enrichir les carnets de recherche et afficher « Ma lecture du jour » par exemple?
    C’est une demande récurrente des carnetiers d’Hypotheses.org
    Voir l’exemple, fait en « dur » : http://politicsofreligion.hypotheses.org/
    Ce serait une bonne façon d’augmenter la viralité de Zotero et de connecter la base Zotero avec des centaines de sites de chercheurs.

  4. shaunlemouton dit :

    – Moissonnage de Primo
    – Récupération des ISBN 13 d’Amazon (au lieu des isbn 10)
    – Réfléchir à un moyen de centraliser les constats de sites zotero-compatibles (via une communauté, un wiki?)

    Merci

  5. @shaunlemouton Pouvez-vous préciser « centraliser les constats de sites zotero-compatibles »?

  6. CeDocIGUL dit :

    Bonjour, tout d’abord merci pour cette initiative.
    J’aurais quelques souhaits-remarques :
    a) serait-il possible d’ajouter des champs DOI pour les catégories «livres» et «chapitre de livre» ? De plus en plus d’ouvrages (disponibles sous forme électronique) se voient en effet attribuer des DOIs qui devraient figurer dans la référence bibliographique (ex : Migon, P. (Éd.) (2010). Geomorphological Landscapes of the World. Dordrecht: Springer. doi:10.1007/978-90-481-3055-9)
    b) je regrette que ZOTERO n’offre pas de fonctionnalité automatique permettant de mettre en évidence la présence de doublons dans les bibliothèques. Avec un faible nombre de références cela ne pose pas trop de problèmes mais lorsque la bibliothèque prend de l’ampleur le contrôle manuel peut prendre beaucoup de temps…
    c) la remarque d’Alinghi (6 janvier), concernant la possibilité d’ajouter des drapeaux ou des fonds de couleurs en fonction du statut des documents (lus/pas lus/…) , me semble très pertinente et j’abonde dans ce sens.
    … et malgré ces petits détails j’utilise (et enseigne l’utilisation de…) ZOTERO avec beaucoup de satisfaction.

  7. serge noiret dit :

    Nous rencontrons de gros problèmes de compatibilité pour sauver les notices bibliographiques dans zotero avec notre OPAC Innovative (biblio.eui.eu) et pas seulement avec lui: comment capturer une seule (1) notice bibliographique affichée en cliquant sur l’icone qui apparait dans la barre de l’URL ? Avec une liste c’est Ok par contre…

    Nous obtenons constamment l’erreur suivante \Could not save item. … check known translator issue\ et si on suit le lien aucune rapport avec le problème rencontré….

    Un autre problème crucial: la gestion des PDF pourrait elle etre améliorée par exemple en permettant d’user des fonctions de \post-it\ et de \mise en évidence\ qui existent qunad on retravaille les pages webs capturées ?

    Merci d’avance pour votre aide surtou pour la gestion des données bibliographiques car nous sommes sur le point de passer de EndNote à Zotero au niveau institutionnel et ces problèmes là, liés ensuite au \cite-when-you-write\ sont délicats.

  8. serge noiret dit :

    Autre question : à quand **exactement** zotero everywhere et la compatibilité avec les autres browsers ?

  9. Sarah Vert dit :

    Bonjour,

    Si Zotero 2.0 est avant tout un outil de gestion de références bibliographiques et un réseau social, pour bon nombre d’entre nous il se révèle être également un outil de veille, de Personal Knowledge Management et de Personal Information Management. Mes questions porteront essentiellement sur l’évolution du produit au niveau de ses fonctionnalités de veille et de son usabilité dans l’espace numérique de son utilisateur. Des exemples de ce qui se fait ailleurs viendront illustrer quelques suggestions.

    Zotero.org, l’ouverture et la confidentialité :

    – La version 2.0 n’offre pas la possibilité de choisir les collections et/ou les références à rendre visibles. De ce fait, un chercheur ou plus généralement un travailleur du savoir (Knowledge Worker) qui utilise également Zotero pour gérer l’ensemble de sa documentation (R&D, veille, rédaction en cours de travaux de recherche, signaler ses publications scientifiques, partager les références bibliographiques utilisées dans le cadre d’une publication, etc.) choisira de rendre sa bibliothèque privée pour éviter de rendre public ce qui ne doit pas l’être aux yeux de son employeur, de ses éditeurs et autres partenaires. Actuellement pour assurer l’ouverture et la confidentialité, l’usager peut par exemple faire le choix d’avoir recours à plusieurs comptes Zotero et profils Firefox. Allez-vous proposer un paramétrage encore plus fin pour faciliter la vie de vos usagers ?
    « Don’t let other people see that I’ve posted this article » (Citeulike)

    « Share with all » or « Share with members of group : (…) » or « Keep this bookmark private to me » (Connotea)

    – L’offre de Zotero en la matière de création de groupe est intéressante car elle permet l’ouverture : créer des groupes publics ouverts à tous ou intégrables sur invitation, ou encore des groupes privés dont l’intitulé et la description sont visibles par tous. A ces trois possibilités, il serait intéressant de pouvoir créer des groupes totalement invisibles pour les mêmes raisons citées plus haut. Est-ce prévu ?
    « Keep this group private; do not display in group list » (Connotea)
    « Not visible to the public; great for private research projects » (Mendeley)
    « If you specify that new users will have restricted rights, they will not be able to post articles to the group’s library or start new forum threads, but they will be able to add notes to articles and post messages to the message board and to existing forum threads. » (Citeulike)
    Un autre problème d’ouverture et de confidentialité se pose pour le contenu des groupes. Actuellement, l’usager n’a pas d’autre choix que de paramétrer de manière globale le partage ou non de ses notes, de ses liens et de ses pièces jointes dans ses groupes. Allez-vous proposer un paramétrage encore plus fin pour faciliter l’ouverture dans le respect du droit d’auteur ? A ce sujet, envisagez-vous de mettre en place au niveau du champs « Autorisations » un protocole normalisé avec les sites ‘zotero-compatibles’ afin de faciliter de façon automatique ce qui est partageable ou non dans les groupes ? Ou encore de mettre en place une règle de type : Si le champ « Autorisations » n’est pas rempli ne pas partager le contenu dans le groupe ?
    – L’offre d’alertes proposée par Zotero est également intéressante : pour chaque bibliothèque et groupe public visités, possibilité de s’abonner à leur flux RSS ou seulement aux collections jugées intéressantes. De même pour les groupes privés auxquels l’usager est membre. Quand sera-t-il des nouveautés à ce sujet ? A titre d’exemple, Citeulike va plus loin avec ses watchlists. A partir d’un profil utilisateur, Citeulike permet de créer des alertes filtrées pouvant être ensuite enregistrées dans un lecteur de flux RSS de son choix. De même, toutes recherches effectuées sous Citeulike peuvent être sauvegardées au format RSS pour que l’utilisateur puisse être informé de toutes nouvelles publications correspondant à ses critères de recherche.
    – A l’avenir, est-ce que les utilisateurs de zotero.org pourront utiliser un système de recommandation de références bibliographiques ? Si oui, sera-t-il basé sur le contenu de leur bibliothèque ? de leur(s) discipline(s) ? de leur(s) centre(s) d’intérêt(s) ? ou encore selon des algorithmes basés sur la popularité des citations au sein de la communauté Zotero ? Et pourquoi pas, soyons fou, l’heure est à l’interopérabilité : avez-vous envisagé de créer un système de recommandation à partir à la fois de la communauté Zotero mais aussi des autres réseaux sociaux du même type ou encore des sites spécialisés dans les indicateurs de la recherche (www.scopus.com, http://springerexemplar.com, http://academic.research.microsoft.com, etc.) voir même des portails de revues ‘zotero-compatibles’ (www.persee.fr, http://www.revues.org, etc.) ou autres sites d’archives ouvertes (http://hal.archives-ouvertes.fr, etc.) tout aussi ‘zotero-compatibles’ ?
    « This is a list of articles we think you might be interested in. (…) This list is only updated once every few hours so you might have to wait a while before getting a new set of recommendation. Also, you’ll only see anything here once you have at least 20 articles in your library. » (Citeulike)
    « Related publications will be recommended individually to you by our algorithms based on your publications, science disciplines and interests. » (Researchgate)
    « View the recently added, best rated and most popular publications on ResearchGATE! »
    – A l’origine du projet Zotero aviez-vous conscience que le fait de permettre de capitaliser et d’indexer plus facilement des articles scientifiques publiés sur la blogosphère ou plus généralement sur le Web en faciliterait leur citation ? et de ce fait, de permettre aux chercheurs de se faire également évaluer sur leur présence en ligne ? Pensez-vous que cela est une bonne chose pour l’évolution du métier de chercheur et l’évaluation de la Recherche ? Selon vous, que peut apporter comme nouvelles fonctionnalités un outil comme Zotero pour améliorer la méthodologie telle qu’elle se pratique actuellement pour évaluer la Recherche ?
    – La plupart des réseaux sociaux suggèrent des utilisateurs à suivre. Quand sera-t-il de la prochaine version de zotero.org ?
    « These are the users who have bookmarked the same articles as (…). We’ve removed the « long tail », so you’ll only see neighbours who share at least the median number of articles of all your neighbour. » (Citeulike)

    – Une telle fonctionnalité « Are you working on an abstract? Paste a snippet of an abstract and find similar publications through our semantic algorithms. » (Researchgate) est-elle prévue pour zotero.org ?
    Et celle-ci « Paste your abstract below and find appropriate journals for publishing. » (Researchgate) est t-elle envisageable ?

    Une des idées à la base de Zotero était de rendre plus ‘ergonomique’ l’environnement de travail des chercheurs en leur permettant de pouvoir travailler sans quitter leur navigateur Web. Voici quelques questions allant plus ou moins dans ce sens :

    – Comment a évolué votre pensée concernant l’usabilité de l’environnement de travail numérique des chercheurs depuis le début du projet Zotero ?
    – Avez-vous envisagé de compléter l’environnement de travail des chercheurs sur zotero.org en créant de nouveaux volets comme « Research Jobs » (www.researchgate.net/jobs/research) ou encore un calendrier des événements scientifiques (www.researchgate.net/events) ?
    Calenda (http://calenda.revues.org/index.html) est le plus important calendrier scientifique francophone en Sciences Humaines et Sociales. Il est ‘zotero-compatible’. Une collaboration entre Zotero et Calenda ou tout autre calendrier scientifique ‘zotero-compatible’ est-elle envisageable ?

    – Lorsqu’on commence à utiliser Zotero il est très tentant de s’en servir également comme bookmark pour bookmarker ses sites préférés. Envisagez-vous de créer un système permettant de récupérer les URL des documents capturés comme peut le proposer l’outil de collecte et d’annotation Diigo (www.diigo.com) ? En allant plus loin, Zotero pourrait-il contenir un lecteur de flux RSS alimenté par son bookmark de sites favoris un peu comme le fait l’extension Firefox Diffbot ?

    – A l’avenir, pensez-vous intégrer un agent de surveillance de page Web à Zotero pour que celui-ci puisse signaler et enregistrer tout changement apporté aux pages Web capturées dans la bibliothèque tout en gardant les versions ultérieures, un peu comme le fait assez finement l’extension Firefox SiteDelta ? Fonctionnalité très utile, notamment dans ces cas précis : billet de blog modifié, commentaires ajoutés, nouvelle réponses à une question sur un forum, nouvelle version de PDF, etc.

    – Zotero sera t-il capable à l’avenir de capturer du format Flash ? Cette fonctionnalité réjouira notamment tous ceux qui utilisent des outils d’analyse en ligne. Outils fonctionnant majoritairement sous Flash (AuthorMapper, Manyeyes, Mentionmap, Touchgraph Navigator, Wordle, etc.).

    – Zotero gère correctement le visionnage et l’annotation de capture de pages web à l’intérieur de l’interface du navigateur Firefox. Qu’en sera t-il des PDF, des documents audiovisuels ou encore des documents iconographiques à l’avenir ? Travaillez-vous à recommander ou à développer des logiciels de ce type pouvant fonctionner à la fois dans l’interface d’un navigateur Web et/ou de l’interface de la version Standalone de Zotero ?

    – Envisagez-vous de mettre en place un système de versioning sur le serveur de Zotero comme peuvent en bénéficier vos utilisateurs qui ont fait le choix de synchroniser le contenu de leur bibliothèque avec des outils de type Dropbox (www.dropbox.com) ?

    – Il est dommage que lorsqu’on effectue une recherche dans sa bibliothèque de ne pas savoir dans quelle(s) collection(s) se trouve(nt) la ou les notices trouvée(s). En cas de doublon réel, le fait de le savoir permettrait d’identifier rapidement où se trouve le(s) doublon(s) ‘moins bien complété(s)/annoté(s)/lié(s)’ et de le(s) supprimer. De plus lorsqu’on souhaite supprimer une notice ‘unique’, le fait de savoir si elle se trouve également dans d’autres collections permettrait d’éviter des erreurs d’effacements dues à une mauvaise vue d’ensemble de sa bibliothèque (certes, en cas de doute, choisir par défaut « Retirer le document sélectionné de la collection ») et de ce fait de repenser celle-ci. Cette fonctionnalité, si elle est mise en place, sera également une aide à la structuration de la pensée.

    – Un détecteur de doublon fonctionnant lors de l’enregistrement d’éléments est-il prévu ?

    – Pour lier des éléments entre eux, il est possible d’effectuer une recherche portant à la fois sur tous les champs, le full text ainsi que les marqueurs attribués. Afin de faciliter cette action, pensez-vous mettre en place un système de recommandation pour l’onglet/champs « Connexe » ?
    – Pour faciliter la saisie des marqueurs, pensez-vous mettre en place un système de recommandation pour cet onglet/champs qui pourrait être basé sur les champs renseignés, le full text et les éléments ‘marqués’ qui lui sont liés ?

    Pour finir, le public et les usages de Zotero :

    – Lorsqu’on crée un produit on ne sait jamais à l’avance de l’utilisation réelle qu’en feront ses usagers. Quels retours insolites avez-vous eu à ce sujet qui vous a beaucoup plu ?
    Si au départ Zotero a été développée pour une utilisation purement académique (travail de thèse), il se révèle être un outil pouvant plaire au plus grand nombre tant l’honnêteté intellectuelle et le besoin de savoir conserver méthodiquement ses documents numériques avec leur source n’attend pas le poids des années. Avez-vous eu des retours d’expériences de sensibilisation à cette notion avec l’utilisation de Zotero en classe primaire ou secondaire ? Si oui, quels sont-ils et que vous ont-il inspiré ? Pensez-vous utile de décliner Zotero pour différents publics ou encore de rendre son interface plus modulable afin qu’il puisse s’adapter encore plus aux usages de tout à chacun ?

    – Un ouvrage abordant notamment les fonctionnalités de Zotero et de ses usages est en cours de rédaction en langue anglaise. Un mot sur celui-ci ? Quelle sera sa date de publication ? Une version francophone est-elle prévue ?

    Merci

  10. Marin Dacos dit :

    Il me semble que, au vu du nombre et de la diversité des questions, il sera trop lourd de poser les questions générales sur Zotero, qui sont déjà largement documentées en français, me semble-t-il.

    J’ajoute deux questions :

    1) le Cléo prépare un style francophone pour les Sciences humaines et sociales. Est-ce que l’équipe de Zotero serait prête à le diffuser en natif dans Zotero, de façon à ouvrir les styles au-delà du cercle de l’anglophonie? Zotero est bien internationalisé, mais les styles de sortie sont la principale difficulté rencontrée lors d’usages quotidiens dans le monde francophone.

    2) le système des translators n’est pas très universel. Il oblige à développer une solution ad hoc en javascript. Est-ce qu’une alternative structurelle à ce système est prévue?

  11. pierjrey dit :

    Bonjour

    Trois points à discuter :
    – A quand l’extension de l’API serveur permettant de faire des modifs directement par l’interface web, annoncée dans le billet du 22 septembre ?
    – Un outils de détection des doublons serait très utile
    – J’utilise Zotero comme gestionnaire d’une grande quantité de pdf stockés dans un répertoire unique. Des liens intégrés aux notices Zotero permettent un accès rapide à ces documents. Je viens de changer la place de ce répertoire pour le mettre sur un disque externe. Un moyen automatique de reparamétrer l’ensemble des liens vers ce nouveau répertoire serait particulièrement utile. D’autant que ce changement est susceptible de se produire à nouveau selon les évolutions de mon équipement informatique.
    Je ne suis pas un utilisateur confirmé et peut-être que tout ceci existe déjà mais je n’ai pas trouvé.

    Merci

  12. eric verdeil dit :

    Pour ma part, outre les fonctionnalités de gestion de doublon, je souhaiterai que zotero améliore la gestion des pièces jointes. EN particulier qu’on puisse par un drag and drop réenregistrer les fichiers pièces jointes pour une exportation facile (vers des emails par ex. ou un autre emplacement). Actuellement il faut réouvrir et enregistrer la pièce jointe en question.

  13. Gabriel Dumouchel dit :

    Plusieurs de mes collègues aimeraient que le style de référence APA 6e édition soit disponible en français. Cela les pousserait à utiliser Zotero plutôt que d’opter pour EndNote qui offre une version francisée de la part de l’Université de Montréal. Est-ce que vous comptez concevoir ce style?

    Est-ce que Zotero aura un jour un lecteur de pdf intégré comme Mendeley?

  14. siham dit :

    J’ai plus la barre zotero sur word. je sais pas pourquoi? j’ai besoin d’aide. j’ai fais quelques essais mais sans résultat:
    – J’ai exporté ma bibliothèque pour conserver mes références biblio.
    – Ensuite je l’ai effacé de la fenêtre zotero.
    – J’ai désinstallé la version zotero et WinWord que j’avais sur mon ordi,puis installé de nouveau la version 2.1b4 et WinWord 3.1b1. Dans “modules complémentaires – extensions“, “zotero – options“ ils me disent bien : the zotero Word for Windows add-on is currently installed.
    Je sais plus ce qu’il faut que je fasse. J’ai un rapport à rendre à la fin de ce mois et je suis bloquée sur la gestion de mes références biblio. Je vous remercie d’avance pour votre aide.

    PS: avant, j’avais essayé d’installer la version 2.0.9 mais ça marche pas. ils me disent qu’elle est incompatible avec la base de donnée déjà installée avec l’ancienne version que j’avais au début.

  15. Eric Verdeil dit :

    il me semble que c’est l’équipe de Zotero.org qui serait le plus à même de répondre à ce genre de questions

  16. Gabriel Dumouchel dit :

    siham:

    Pistes d’aide:

    1) « In Word for Windows and Word 2004 for Mac, make sure that the Zotero toolbar is enabled in View→Toolbars, and ensure that Zotero.dot appears and is enabled in Word’s Tools→Templates and Add-ins window. »

    (http://www.zotero.org/support/word_processor_plugin_troubleshooting)

    2) Toolbar does not appear in Word for Windows or is incompatible

    After installing the latest Word plugin for Zotero 2.0 on a system with a non-English version of Office, the toolbar may not appear in Word. Alternatively, after upgrading to the latest plugin version, you may receive a message similar to the following:

    “This version of the Zotero word processor plugin (3.0a8) is incompatible with the currently installed version of the Zotero Firefox extension (2.0)”

    These problems indicate that the new template was not installed into the correct location for your installation. By default, Zotero installs the template into your Word Startup directory. You may need to manually install the Zotero.dot file into the correct directory.

    (http://www.zotero.org/support/word_processor_plugin_troubleshooting#toolbar_does_not_appear_in_word_for_windows_or_is_incompatible)

    3) Tu pourrais créer un nouveau compte usager sur Windows, installer Firefox et Zotero, et là y importer ta bibliothèque Zotero pour ensuite travailler avec Word (avec les extensions installées bien entendu).

    Bonne chance!

  1. 6 janvier 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Frédéric Clavert. Frédéric Clavert said: Soumettez vos questions aux concepteurs de Zotero | Zotero francophone – http://t.co/oh410VG […]