Nouvelle équipe, nouveau Zotero

Le billet précédent aura porté ses fruits : une nouvelle petite équipe tente l’aventure et fera vivre ce blog dans les mois à venir.

Les nouveaux membres de la rédaction utilisent Zotero au quotidien et apportent des compétences diverses autour du logiciel : doctorants − en histoire et en anthropologie −, qui s’en servent pour rédiger leur thèse, et bibliothécaires et documentalistes, qui assurent des formations à Zotero et répondent aux besoins des utilisateurs dans leur institution d’attache.

La diversité géographique est d’ailleurs également de mise : Paris, Toulouse, Lyon ou encore Lausanne. Un de nos membres se trouve même en ce moment à York en Grande-Bretagne !

Par ordre alphabétique, les nouveaux membres de la rédaction sont : Nicolas Chachereau, Jonathan Chibois, Chloée Fabre, Frédérique Flamerie de Lachapelle, Sylvain Machefert et Alain Marois.

Et pour terminer ces présentations, n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter !

Pour démarrer notre activité, ce premier billet collectif vous présente la nouvelle version de Zotero, sortie à la fin du mois de juin et qui apporte son lot d’améliorations !

Nous traduisons librement l’annonce officielle. Ceux qui l’ont déjà lue pourront toutefois en apprendre un peu plus à la fin du billet.

Changer la langue de votre bibliographie

Puisqu’il s’agit ici du blog Zotero francophone, cette nouveauté est peut-être la plus intéressante et démontre la volonté de Zotero d’être utilisable dans le monde entier.

Grâce à une large communauté de volontaires autour de Zotero et du langage CSL (Citation Style Language), on disposait déjà d’une interface et de styles de citations traduits dans plusieurs douzaines de langues. Désormais, grâce à Rintze Zelle et Aurimas Vinckevicius, développeurs membres de la communauté, il est beaucoup plus simple de passer d’une langue à une autre lorsque l’on génère des citations.

Auparavant, Zotero utilisait automatiquement la langue de l’interface utilisateur − généralement la langue soit de Firefox, soit du système d’exploitation − lors de la création de citations. Il était possible de générer des citations en utilisant une langue différente, mais cela nécessitait de modifier une propriété cachée.

Vous pouvez maintenant définir la langue de la bibliographie au moment où vous choisissez le style bibliographique, que vous utilisiez la fonction «Copie rapide», «Créer une bibliographie à partir des documents…», ou les plugins intégrés aux traitements de texte.

Capture d'écran de l'interface de sélection de la langue pour la Copie rapide

La nouvelle interface de sélection de la langue pour la Copie rapide.

Dans l’exemple ci-dessus, même si l’interface utilisateur est en français, la langue par défaut pour la fonction Copie rapide est paramétrée sur «English (UK)». Si l’on fait glisser un élément de la bibliothèque Zotero vers un champ texte ou un document Word, la citation résultante sera en anglais, utilisant donc les termes anglais à la place des termes français (par exemple : «edited by» à la place de «édité par»).

Le nouveau sélecteur de langues est même plus puissant quand on passe par les plugins de traitement de texte (Word, LibreOffice, etc). La langue de la bibliographie choisie est conservée dans les préférences du document, permettant ainsi d’utiliser différentes langues dans différents documents − anglais (États-Unis) pour un document à soumettre à une revue américaine, et japonais pour un texte destiné à une conférence au Japon.

Notez bien que, parmi les milliers de styles CSL disponibles, tous ne permettent pas de changer de langue. Lorsqu’une revue ou un manuel bibliographique impose une langue spécifique, le menu déroulant des langues sera désactivé et les citations seront alors systématiquement générées en utilisant la langue exigée. Par exemple, si vous sélectionnez le style de la revue Nature, Zotero utilisera «English (UK)» comme langue dans tous les cas, comme spécifié par les exigences de Nature en matière de bibliographie.

Une sauvegarde améliorée (Firefox)

Pour les utilisateurs de Firefox, un changement saute aux yeux lors de la mise à jour de Zotero. L’icône pour capturer la référence d’une page web ne se trouve plus dans la barre d’adresse, mais constitue un nouveau bouton.

Comme l’explique le blog officiel de Zotero, il y avait jusque-là deux manières de sauvegarder des documents à partir de pages web :

  1. Si Zotero détectait une référence sur une page web, il suffisait de cliquer sur une icône dans la barre d’adresse − par exemble, une image de livre sur un catalogue de bibliothèque ou d’article sur le site d’une revue. Zotero enregistrait alors dans la bibliothèque des métadonnées de bonne qualité, grâce à des éléments de son code appelés «traducteurs» (translators), qui détectent les informations disponibles sur la plupart des catalogues de bibliothèque, des sites comme Amazon ou Le Monde, ainsi que de nombreuses bases de données d’articles.
  2. Si aucune référence n’était détectée, ou en cas de problème du «traducteur», il était possible d’enregistrer n’importe quelle page grâce à la fonction «Créer un document Page Web à partir de la page courante», qui se trouve dans la barre d’outil de Zotero ou en faisant un clic droit sur la page web. Dans ces cas, il est généralement nécessaire d’ajouter des détails non détectés par Zotero (date, auteur, etc).

La nouvelle version de Zotero a combiné ces deux fonctions en un seul bouton, qui se situe désormais à côté de l’icône Z permettant d’ouvrir Zotero pour Firefox.

Capture d'écran du nouveau bouton combiné

Exemple du nouveau bouton Zotero combiné.

Il est donc désormais beaucoup plus facile d’enregistrer une référence. Sur n’importe quelle page, un seul clic créera un document dans Zotero, qui utilisera automatiquement la meilleure méthode pour obtenir les informations : si un «traducteur» est disponible, des métadonnées de bonne qualité seront enregistrées; sinon, vous obtiendrez les informations de base telles que le titre, la date de consultation et l’URL.

Pour les habitués du clavier, cette modification apporte un avantage supplémentaire : un raccourci clavier unique permet d’enregistrer n’importe quelle page dans sa bibliothèque − par défaut, Cmd+Maj+S (Mac) ou Ctrl+Maj+S (Windows et Linux).

De plus, un menu déroulant permet d’accéder à des fonctions supplémentaires1. On peut ainsi enregistrer avec un autre «traducteur» (ici, DOI au lieu de JSTOR) ou chercher l’article dans une bibliothèque de son université ou de sa ville (par défaut, Zotero utilise WorldCat.org, il est toutefois possible de configurer cette recherche).

Capture d'écran du menu déroulant

Le nouveau menu déroulant du bouton de capture.

Les créateurs de Zotero annoncent que ce menu déroulant contiendra d’autres fonctions supplémentaires à l’avenir. De plus, les connecteurs de Zotero pour d’autres navigateurs comme Chrome ou Safari se verront dotés dans une future version du même bouton unique simplifié.

Bien sûr, l’emplacement de ce nouveau bouton perturbe un peu les habitudes. Au début, on cherche l’icône dans la barre d’adresse, en vain. À noter pour ceux qui n’arriveraient pas à s’y faire qu’il est possible d’insérer un bouton séparé de l’icône Z, qu’on pourra placer plus proche de la barre d’adresse. Il suffit pour cela de choisir «Personnaliser» dans le menu de Firefox et de faire glisser le bouton «Enregistrer dans Zotero» à l’emplacement souhaité.

Capture d'écran du bouton séparé placé près de la barre d'adresse

Le bouton alternatif, placé à droite de la barre d’adresse.

Beaucoup d’autres nouveautés

En dehors de ces changements majeurs, un grand nombre d’améliorations de moindre ampleur viennent renforcer le confort d’utilisation de Zotero.

  • Zotero propose désormais une option «Exporter la bibliothèque…» pour les bibliothèques de groupes, offrant ainsi aux bibliographies collectives la même puissance que pour sa bibliothèque personnelle : l’exportation facile de toutes les références, avec la hiérarchie de collections et sous-collections.
  • Lors de la synchronisation des données, lorsqu’il y a de nombreuses divergences entre les modifications faites sur votre ordinateur et celles se trouvant sur le serveur, il est désormais possible de cocher une case pour résoudre tous ces «conflits» automatiquement par la reprise d’une des deux versions.
  • Pour les utilisateurs de Zotero Standalone, le téléchargement des pièces jointes depuis Chrome et Safari a été amélioré, ce qui aligne presque le niveau de compatibilité de Zotero via ces navigateurs avec celui de Zotero Firefox.
  • Jusque-là, lorsqu’on supprimait une référence, une pop-up demandait confirmation : «Voulez-vous vraiment mettre le document sélectionné à la corbeille ?». Désormais, c’est également le cas lorsqu’on retire le document d’une collection. Voilà qui devrait éviter qu’un clic maladroit oblige à chercher la référence dans la bibliothèque pour pouvoir la remettre dans la collection.
  • Un clic sur le mot DOI d’une notice ouvrait déjà la page correspondante. Désormais, par un clic droit sur le champ, il est en outre possible de «Copier comme un lien».

La liste de toutes les modifications est bien entendu visible dans le changelog.

1. Ces fonctions existaient déjà, accessibles par un clic droit sur l’icône de la barre d’adresse. Si vous le saviez, laissez-nous un commentaire, car comme le note le blog officiel, vous devriez être nominé pour un prix !


Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. lune dit :

    Bonjour, excusez moi, je ne sais pas si ma question a sa place ici mais je ne sais pas où la poser.
    Le nouveau Zotero ne semble pas reconnaitre les « enregistrements vidéos » sur Youtube. Avant les url, titre, nom d’utilisateur et date étaient automatiquement importés ce qui n’est plus le cas. Est-ce que quelque chose m’a échappé ou est-ce dû à la mise à jour?
    Merci!

  2. Nicolas Chachereau dit :

    Bonjour,

    il s’agit semble-t-il d’un bug dû à des modifications de la part de Youtube. Il est apparemment antérieur à la mise à jour, comme on peut le voir sur cette discussion sur les forums Zotero (en anglais): «Youtube video translator doesn’t work anymore».

    Il va falloir patienter qu’un des programmeurs de Zotero ait le temps de s’en occuper, la solution n’a toutefois pas l’air très simple. En attendant, je vous conseille d’utiliser le nouveau menu déroulant et d’importer avec le translator «Embedded Metadata» au lieu de «Youtube». Cela ne vous fournira pas autant d’informations, mais au moins le titre de la vidéo, l’URL et la date de consultation. Il vous faudra rajouter manuellement le nom de l’utilisateur et la date. Peu pratique, mais mieux que rien!

  3. lune dit :

    Bonjour,
    merci de votre réponse. En effet c’est aussi la solution temporaire que j’avais trouvée, mais c’est très laborieux. Espérons qu’un programmateur trouve la solution. Merci encore!

  4. zuphilip dit :

    À partir de maintenant, le problème avec youtube.com est résolu grâce @adamsmith, cf. https://forums.zotero.org/discussion/49681/youtube-video-translator-doesnt-work-anymore-devicesupport-url/#Item_5

  5. fripouille dit :

    bonjour,
    je voudrais avoir comment faire pour indiquer une date de première publication, pour éviter des anachronismes dans ma bibliographie; je vois que la question se posait sur les forums il y a qques années donc je pense qu’on doit avoir une réponse à présent, mais je ne trouve pas
    je vous remercie si vous pouvez m’aider

  6. Bonjour,
    je ne saurais pas vous répondre clairement, mais personnellement j’utiliserais le champs « édition » pour indiquer le numéro de l’édition utilisée et ferais une entrée séparée pour l’édition originale. Vous pouvez ensuite lier les deux entrées dans l’onglet « connexe ».
    Bien à vous,
    FC

  7. Pour la date de première publication il existe une solution de contournement de l’absence de champ dédié – c’est expliqué vers la fin de cette discussion https://forums.zotero.org/discussion/3673/3/original-date-of-publication/ . En gros ça revient à mettre {:original-date: 1876} dans le champ « extra » d’une notice MAIS (et c’est un gros mais), pour l’instant il n’y a pas beaucoup de styles de citation qui le prennent en compte (la liste est dans le fil de discussion).
    Je vais essayer de trouver un moment pour le mettre en place pour au moins certains des styles français (peu de guides(consignes aux auteurs spécifient comment ils les voudraient…).

  8. fripouille dit :

    bonjour, merci pour vos réponses, j’ai essayé les deux méthodes,
    j’ai échoué avec la première (l’option connexe et deux entrées)
    mais à ça marche avec les accolades dans l’entrée « extra », donc merci!

  9. AnneG dit :

    Bonjour,

    J’ai une question concernant la nouvelle version de Zotero : pour l’enregistrement d’une référence, pouvez-vous m’expliquer la différence entre enregistrer dans Zotero en utilisant « embedded metadata » et « enregistrer dans Zotero comme page web (avec capture) » : j’ai l’impression que les mêmes métadonnées sont enregistrées dans Zotero… Merci d’avance pour votre réponse!
    Anne G.

  10. Jonathan dit :

    Bonjour,

    C’est une bonne question, et j’avoue que ce n’est pas très clair pour moi non plus. On trouve quand même des éléments de réponses sur cette page.

    De ce que j’ai compris, entre “embedded metadata” et “enregistrer dans Zotero comme page web (avec capture)”, il ne s’agit pas de faire un choix. Ce sont deux fonctionnalités éventuellement complémentaires.

    → “embedded metadata” permet d’ajouter la référence à la base, en faisant confiance à Zotero pour trouver seul les données dans la page consultée. Ça équivaut à ce qu’on faisait dans la précédente version lorsqu’on cliquait sur le bouton dans la barre d’adresse sans se poser de question (c’est-à-dire sans dérouler le petit menu que beaucoup d’entre nous n’avaient jamais vu). De mon expérience, il y a parfois conflit avec une autre source de données, il faut alors choisir entre “embedded metadata” et « Google Books » (par exemple). Dans les deux cas, la référence sera ajoutée mais à partir d’un catalogue différent, ce qui impliquera quelques menues différences dans la manière dont les champs seront remplis.

    → “enregistrer dans Zotero comme page web (avec capture)” s’oppose simplement à “enregistrer dans Zotero comme page web (sans capture)”. Je l’utilise pour ma part souvent lorsque j’archive des articles de presse pour lesquels je veux garder une trace, mais qui n’ont généralement pas de métadonnées préformatées.

    J’espère avoir répondu à la question…

    Jonathan

  11. Nicolas Chachereau dit :

    En fait, non, les deux options n’enregistrent pas les même métadonnées. Essayez sur cette page 🙂

    – «Embedded Metadata» enregistre les métadonnées qui sont «embarquées» dans la page («cachées» dans le code). Normalement cette option ne s’affiche que si Zotero détecte ce type de «métadonnées embarquées» − par exemple, sur notre page de blog, vous obtiendrez le titre bien formaté, l’auteur et un abstract (en l’occurrence, le premier paragraphe, ce qui n’est pas très pertinent).

    Normalement, vous obtiendrez également une capture de la page web (à moins que vous n’ayez changé l’option «Faire une capture automatiquement de la page web…» dans les préférences générales).

    – Comme Page web (avec capture): vous n’obtiendrez alors que les métadonnées les plus basiques: le titre tel qu’il apparaît dans votre navigateur (donc ici «Nouvelle équipe, nouveau Zotero | Le blog Zotero francophone» au lieu de «Nouvelle équipe, nouveau Zotero»), l’URL et la date de consultation, ainsi qu’une capture de la page.

    L’option Embedded Metadata est donc généralement à privilégier: d’ailleurs, si vous cliquez simplement sur l’icône de capture sans utiliser le menu déroulant, c’est elle qui sera utilisée si possible (à moins qu’il n’y ait une option encore meilleure, spécifique au site en question par exemple).

    Dans tous les cas, il vaut toujours la peine de jeter un coup d’œil après la capture, les métadonnées n’étant souvent pas parfaites: ici, par exemple, la date n’est pas capturée, et j’apparais seul comme auteur (parce que je l’ai publié depuis l’interface) alors qu’il s’agit d’un billet collectif.

  12. AnneG dit :

    Un grand merci Jonathan et Nicolas, c’est maintenant beaucoup plus clair pour moi 🙂

  13. AnneG dit :

    Bonjour,

    Je reviens avec une nouvelle question… toujours concernant la nouvelle version de Zotero : sur le SUDOC, plusieurs possibilités d’enregistrement de références s’offrent à nous, dont une que je n’ai vu nul par ailleurs : « enregistrer dans Zotero en utilisant COins » j’ai un peu fouillé sur le net, je crois un peu près avoir compris ce qu’est COins (http://ocoins.info/) cependant, comment son générées ces données? Clairement les métadonnées semblent moins bonnes que celles fournies directement sur « library catalog (PICA) ». Merci d’avance pour votre réponse! Anne G.

  14. Nicolas Chachereau dit :

    Bonjour,

    nous préparons justement un billet pour clarifier ces questions d’enregistrement de référence.

    Mon conseil serait de ne pas vous perdre dans ces options: nul besoin de savoir ce qu’est COins pour utiliser Zotero enregistrant via COins. Et surtout: utilisez toujours le bouton principal, celui avec l’icône, qui enregistrera les données de la meilleure qualité. En l’occurrence, dans le cas du Sudoc, ce sont apparemment les données PICA. N’utilisez le menu déroulant qu’en cas de problèmes avec les données obtenues par le bouton principal.

    Cela dit, si vous voulez vraiment savoir, en simplifiant au niveau technique: les données sont générées par le site, et Zotero ne fait que les repérer et les reprendre. En fonction du webmaster, du type de site, de la qualité des données au départ, etc, le résultat sera légèrement différent. En l’occurrence, SUDOC met à la fois ses données sous la forme PICA et sous la forme COins. Pour des raisons que j’ignore (limites du format COins? plus d’efforts sur l’un des formats?), les données PICA du SUDOC sont meilleures.

  1. 22 avril 2016

    […] vous l’annoncions il y a quelques mois: le nouveau bouton de capture, qui venait d’être mis en place sur Firefox, allait être mis en place pour d’autres navigateurs. C’est désormais chose faite pour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *