La rédaction du blog à la rentrée 2020

Carte de la localisation des membres de la rédaction réalisée à l'aide de Datawrapper
Carte de la localisation des membres de la rédaction réalisée à l’aide de Datawrapper

La rédaction du blog Zotero francophone a connu plusieurs départs et arrivées récemment, aussi nous a-t-il semblé utile de vous la présenter dans sa nouvelle composition. Nous en profitons pour remercier Jonathan Chibois et Sylvain Machefert, qui quittent la rédaction après 5 années de bons et loyaux services.

C’est bien sûr au travers de Zotero que nous nous présentons, sous une forme de portrait chinois commenté.

Sommaire

Présentation

Alain Marois

Membre de la rédaction depuis 2015, je suis documentaliste chargé d’IST à l’Université Lumière Lyon 2 détaché au sein du laboratoire CIHAM (UMR 5648). J’utilise Zotero depuis 2008 et forme à la gestion de références et documents depuis cette époque.

Frédérique Flamerie

Membre de la rédaction depuis 2015, je suis bibliothécaire formatrice à l’université de Bordeaux. J’utilise Zotero depuis 2007, et mes premières présentations de Zotero à des doctorants doivent remonter à cette date.

Laure Mellifluo

Membre de la rédaction depuis 2020, je suis coordinatrice pour la formation des usager-ères à la Bibliothèque de l’Université de Genève (Suisse). J’utilise vraiment Zotero depuis 2010, période à laquelle j’ai également commencé à donner des formations sur le sujet.

Mathilde Panes

De lectrice du blog, je suis passée à membre de la rédaction en 2020. Je suis coordinatrice des formations à la Bibliothèque de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), en Suisse. La date affichée sur la création de mon compte Zotero est 2012, date à laquelle Raphaël Grolimund m’avait donné une formation sur cet outil !

Nicolas Chachereau

Historien, je suis actuellement postdoc, rattaché à l’Université Lumière Lyon 2 comme boursier en mobilité du Fonds national suisse pour la recherche scientifique. J’utilise activement Zotero depuis mes premiers travaux scientifiques en 2011. Je suis entré à la rédaction du blog en 2015.

Pascal Martinolli

Membre de la rédaction depuis 2020, je suis bibliothécaire formateur à l’Université de Montréal (Canada) où je forme les étudiants à Zotero depuis 2011 (les premières en français en Amérique du Nord ^_^). J’utilise Zotero tous les jours de semaine et parfois le weekend.

Raphaël Grolimund

Membre de la rédaction depuis fin 2017, je suis bibliothécaire formateur à l’Infothèque de la Haute école de gestion de Genève (Suisse). J’utilise Zotero depuis 2008 et forme collègues, étudiants et chercheurs à l’utilisation du logiciel depuis 2010.

Mon organisation

Comment rangez-vous (ou pas vraiment!) votre bibliothèque Zotero?

Alain

Je suis un cordonnier très mal chaussé. Ma bibliothèque Zotero personnelle (j’ai deux autres comptes, « formateur » et « labo ») regorge de collections et sous-collections thématiques, certaines laissées en déshérences. Tout y passe : lectures – pro essentiellement -, rapports à archiver dont seul une page m’intéresse, billets de blog, notes de lectures, posters, etc. Mais je m’astreins à un usage extensif des marqueurs (marqueurs actions, nettoyage régulier, etc). J’avoue aimer passer en PDF des pages web et les placer en pièces jointes pour archivage (ne le dites à personne). Heureusement, mon institution propose un service WebDAV performant !

Frédérique

J’ai 4 profils Zotero : un pour un hobby et des tests sur Mac largement délaissé, et trois professionnels. Dans mon profil professionnel principal, 25 bibliothèques de groupe s’ajoutent à ma bibliothèque personnelle. Mes 2’167 documents sont organisés exclusivement avec des marqueurs et des recherches enregistrées. S’y ajoutent ponctuellement quelques collections temporaires, correspondant à des projets pour lesquels je dois fournir des exports.

Laure

J’ai en permanence au moins deux bibliothèques Zotero : une personnelle et une dédiée aux formations, que je réinitialise à la fin de chaque session. À ce jour, ma bibliothèque personnelle compte exactement 700 documents organisés dans 63 collections et sous-collections. À cela s’ajoute actuellement 2 bibliothèques de groupe auxquelles je contribue.

Mathilde

La bonne volonté est au cœur de mon organisation : c’est pourquoi j’ai 4 profils différents, plus ou moins vides, pour parer à toutes les situations de formation. Ma bibliothèque personnelle comporte plus de 600 références, mais je souhaiterais les épurer. Tout comme les trop nombreuses bibliothèques de groupes auxquelles je participe…

Les 4 bibliothèques de Mathilde

Nicolas

Je n’ai qu’un profil Zotero. À part quelques bibliothèques partagées, peu actives, ma bibliothèque Zotero a accumulé au fil de mes années de recherche plus de 6’400 références (beaucoup trop, honnêtement). Elles sont dans des collections, selon les projets sur lesquels je travaille (elles étaient longtemps thématiques, mais cette ancienne arborescence est devenue ma collection «Archives»). En matière d’organisation Zotero, je fais partie des cordonniers mal chaussés!

Pascal

J’ai deux bibliothèques gérées par deux profils au démarrage : une pour le travail et une pour mes hobbies. J’utilise les Collections pour gérer les flux de documents dans mes collections. Et j’utilise surtout les marqueurs pour la description et l’indexation thématique de mes références (avec un thésaurus personnel).

Raphaël

J’utilise un profil personnel (auquel s’ajoute souvent un profil pour l’institution pour laquelle je travaille), au moment de la publication du billet, je compte 31 groupes, dont 25 sont publics.
Ma bibliothèque personnelle compte 2’158 documents, 55 collections et sous-collections, 12 recherches enregistrées et un nombre indéfini de marqueurs car je dois encore nettoyer tout ce qui a été importé automatiquement…

Mon module

Quel est votre module complémentaire préféré et pourquoi?

Alain

Définitivement, Zutilo, pour la gestion facilitée des marqueurs qu’il permet. Mais attention, si un module de nettoyage des marqueurs arrive un jour, je risque d’être infidèle.

Frédérique

Incontestablement le discret et modeste Zutilo, qui facilite quotidiennement mon utilisation de Zotero, grâce à ses fonctionnalités multiples et variées, allant jusqu’à des modifications par lot.

Laure

Le seul qui est installé par défaut depuis Zotero 5.0, c’est-à-dire le plugin pour le traitement de texte, plutôt Word en ce moment pour ma part.

Mathilde

C’est le plugin Better Bibtex qui me plaît le plus, car il réconcilie les utilisateurs-trices puristes de LaTeX avec sa fonctionnalité de génération de clés de citations et surtout la mise à jour facilitée du fichier .bib.

Nicolas

ZotFile est le module que j’utilise le plus souvent, mais uniquement pour renommer les fichiers joints et facilement attacher à un document un PDF téléchargé.

Pascal

Mon module préféré est ZotFile car c’est celui dont je me sers le plus et aussi celui qui apporte un effet « Wow! » en formation quand je montre comment récupérer les annotations d’un PDF.

Raphaël

En ce moment, le module Zotero qui me plaît le plus est Zotero Open Citations, car il me permet de récupérer les publications ayant cité un article présent dans ma bibliothèque Zotero.

Mon marqueur

Quel est le marqueur que vous utilisez le plus ?

Alain

_toread, pour marquer les items vraiment à lire. Affiché en rouge, c’est relativement stressant (171 _toread VS 67 read, verts; sur 3’628 documents dans ma bibliothèque; cherchez l’erreur)

Frédérique

a_lire, affiché toujours en vert et en première position dans mon sélecteur de marqueurs, tient aussi malheureusement la première position pour le nombre de documents associés : 456.

Laure

remarquable (en rouge) est le marqueur que j’utilise le plus pour signaler les références les plus intéressantes parmi mes collections les plus fournies.

Mathilde

Mes marqueurs préférés c’est tous ceux qui n’ont pas été ajoutés automatiquement grâce à la désactivation dans les préférences Zotero de la reprise automatique des mots-clés associés aux références lors de leur import.

Nicolas

*ok, en vert, m’indique que j’ai lu et pris des notes sur le document en question, ou du moins, dans le cas d’un livre, les parties qui m’intéressaient. Tout de même 761 documents associés, mais ce n’est qu’une petite partie de ma bibliothèque.

Pascal

En ce moment, mon marqueur préféré est _Obsidianized. Il m’indique que j’ai intégré cette référence et ses notes dans Obsidian.md, un logiciel de prise de notes (ma plus récente révélation logicielle).

Raphaël

#à lire 📖 (tel quel avec l’icône pour une meilleure visibilité), tout de même 830 occurrences !

Mon impasse

Quelle fonctionnalité de Zotero n’avez-vous jamais utilisée ou vous a-t-elle déçue?

Alain

L’agrégateur de flux a tout de suite été une déception car l’état « lu » ou « non lu » n’est pas synchronisé entre deux instances Zotero.

Frédérique

Je n’ai jamais utilisé l’agrégateur de flux RSS, l’absence de synchronisation des flux est rédhibitoire.

Laure

Je n’ai encore jamais exploré les possibilités de l’espace « Mes publications » qui permet d’alimenter son profil Zotero.

Mathilde

Mon impasse/coup de gueule, c’est le Zotero connector pour Safari 13 et 14 qui met justement une partie significative des personnes que je forme dans l’impasse. Lors de la prise en main de Zotero, l’indisponibilité d’un connecteur directement fonctionnel dans son navigateur de prédilection ne fait pas bonne impression.

Nicolas

Avant la lecture de ce billet, je n’avais jamais configuré les moteurs de recherche intégrés. Depuis, c’est chose faite, mais j’oublie de m’en servir! Espérons que cette question me serve de piqûre de rappel.

Pascal

En dix ans, j’ai dû cliquer 3 ou 4 fois sur Créer une chronologie dans Zotero, mais chaque fois sans suite.

Raphaël

Je n’ai jamais utilisé RDF Scan, car je n’en ai jamais eu besoin.

Mon regret

Parmi les petits défauts qui continuent à vous poser problème malgré des années d’utilisation de Zotero, lequel vous pèse le plus?

Alain

L’absence de mode batch est vraiment limitant je trouve, surtout pour des travaux répétitifs sur de gros corpus de références.

Frédérique

Zutilo m’a permis de pallier l’impossibilité de définir plusieurs formats d’exportation pour la Copie rapide.

Laure

La nécessité de créer plusieurs profils pour disposer de plusieurs bibliothèques est un obstacle pour les personnes moins à l’aise avec le logiciel, d’autant plus si l’on veut les synchroniser pour pouvoir travailler sur plusieurs ordinateurs. Il est possible de travailler avec les bibliothèques de groupe pour pallier cette difficulté, mais cette solution n’est pas idéale non plus.

Mathilde

Dans mes regrets, les reproches souvent adressés à Zotero : l’impossibilité de réaliser des modifications de masse et la complexité de la modification des styles. Pour ce dernier point, c’est une barrière supplémentaire pour les utilisateurs qui ont de chouettes idées qu’ils peinent à mettre en pratique pour des raisons techniques.

Nicolas

Alors que je m’en sers assez souvent et depuis des années, je continue à faire des erreurs en utilisant la fenêtre qui permet d’ajouter des références dans un document Word ou LibreOffice. Par exemple, je fais une erreur dans le numéro de page, et par réflexe j’appuie sur la touche d’effacement arrière pour corriger… ce qui supprime la référence à la place ! De plus, cette fenêtre met l’accent sur l’utilisation avec le clavier, mais pour ajouter un préfixe, un suffixe ou justement corriger les numéros de page, il faut cliquer sur la bulle.

Pascal

Ayant plus de 5’000 références, je trouve que l’extension Better BibTeX ralentit mon Zotero. Ce qui est un problème pour moi car j’en ai besoin.

Raphaël

Je regrette la difficulté pour faire des modifications de masse et tout particulièrement la suppression du contenu d’un champ dans une grande série d’entrées. Elles sont techniquement possibles en effectuant une requête directement sur la base SQLite, mais ce n’est pas recommandé du tout !

Mon souhait

Quelle amélioration de Zotero attendez-vous avec le plus d’impatience?

Alain

Terrible dilemme : personnellement, un aperçu de fichier PDF m’attire irrésistiblement mais ma conscience de formateur me rappelle que j’aurai infiniment plus de succès auprès des chercheurs et doctorants que j’épaule en annonçant l’arrivée du WebDAV pour les groupes !

Frédérique

Afficher dans l’instance locale de Zotero le quota de stockage utilisé sur les serveurs Zotero permettrait de mieux anticiper le choix à effectuer lorsque l’on atteint les 300 Mo gratuits.

Laure

Afficher dans une collection de Zotero toutes les références citées dans le document actuellement ouvert. Il y a certes des moyens de contournement, mais une fonctionnalité native à Zotero serait pratique.

Mathilde

Je souhaiterais une gestion facilitée des fichiers des bibliothèques de groupes : la gestion des liens absolus des fichiers en est la première étape, qui devrait logiquement être suivie par le support du WebDAV pour les groupes. Finalement, la mise en évidence, voire des notifications à l’ajout de nouvelles références dans ces bibliothèques permettrait peut-être de les rendre plus dynamiques.

Nicolas

Parmi les améliorations signalées sur le compte GitHub de Zotero, j’aimerais particulièrement pouvoir signaler à Zotero que deux références qu’il prend pour des doublons n’en sont pas.

Pascal

J’aimerais que Zotero mette à jour automatiquement les références selon des bases de métadonnées reconnues (Update metadata for existing items). Ça sauverait beaucoup de temps.

Raphaël

Parmi les problèmes signalés et ouverts sur Github, c’est le support du WebDAV pour les groupes que j’attends avec le plus d’impatience. Hors de cette liste, j’attends l’ajout de nouveau type de document, notamment le type « données » prévue pour la version 5.1.

Et vous quelles sont vos réponses à ces 6 questions ? Si vous souhaitez partager vos réponses, laissez-nous un commentaire et n’oubliez pas de vous présenter, histoire que votre contribution soit contextualisée.
Nous validerons toutes les contributions complètes !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search