Produire des bibliographies commentées et annotées avec Zotero

Billet rédigé par ✏️ Frédérique Flamerie, ✏️ Laure Mellifluo et ✏️ Raphaël Grolimund

Dans son billet intitulé « La bibliographie annotée », Arthur Perret définit la « bibliographie annotée (ou bibliographie commentée) [comme] une liste de références, chacune faisant l’objet d’un commentaire par la personne qui se livre à l’exercice. »1 Ce billet décrit plusieurs méthodes de produire une bibliographie annotée à partir de Zotero. Les informations fournies et la forme que prend la bibliographie peuvent varier, incluant ou non une évaluation de la source, la présentation des auteurs, l’indication du public-cible, la description des méthodes, etc., mais l’ensemble doit avoir une cohérence 2.

Dans ce billet, nous allons passer en revue les différentes possibilités de créer une bibliographie annotée avec Zotero en allant de la plus simple à la plus sophistiquée.

Sommaire

Commenter ou annoter ?

Nous nous proposons de distinguer dans ce billet la bibliographie commentée et la bibliographie annotée.

Sur le fond, on distingue ainsi les commentaires brefs, qui peuvent avoir leur place à la suite de chaque référence dans une bibliographie intégrée à un document (c’est la bibliographie commentée), et les annotations, rédigées dans la perspective de la production d’une bibliographie autonome, d’un texte dont l’objet même est la bibliographie (c’est la bibliographie annotée).

Cette distinction sur le fond correspond à une distinction technique, que l’on retrouve dans le langage CSL utilisé pour les styles bibliographiques Zotero. Ainsi que nous le mentionnions dans notre dernier Bulletin de veille, le langage CSL distingue note et annotation, auxquelles il associe deux variables distinctes.

  • La variable note est destinée à recevoir des commentaires ou « short inline note giving additional item details (e.g. a concise summary or commentary) » comme indiqué dans la spécification CSL, annexe 4. Le champ correspondant dans Zotero est le champ « Extra ». Il n’est donc pas nécessaire de préciser le nom de la variable, le contenu du commentaire peut être saisi directement dans le champ « Extra ».
  • La variable annote est quant à elle prévue pour les annotations, ou « reader’s notes about the item content » comme indiqué dans la spécification CSL, annexe 4. Il n’existe pas de champ standard équivalent dans Zotero, aussi faut-il recourir au champ « Extra » en utilisant le nom de la variable CSL comme préfixe :
annote: texte de l'annotation.

Introduire des commentaires brefs : la bibliographie commentée

Certains styles de citation permettent de créer rapidement une bibliographie commentée, pour autant que les commentaires aient été saisis de manière adéquate dans Zotero.
Parmi les styles de citation prêts à l’emploi disponibles dans le répertoire de Zotero (https://zotero.org/styles), au moins deux styles permettent de produire une bibliographie commentée :

D’autres styles construits sur le même modèle sont proposés par certaines bibliothèques, comme la John M. Pfau Library (California State University, États-Unis), qui offre sur son site un style MLA avec annotations.

Celles et ceux qui maîtrisent la personnalisation des styles CSL pourront adapter n’importe quel style à cet usage, simplement en ajoutant entre les balises layout l’élément suivant :

<text variable="note" display="block"/>

Pour ce billet, nous avons par exemple adapté le style « Cite Them Right 10th edition – Harvard » en version annotée.

Pour compiler une bibliographie commentée à partir d’un de ces styles, il faut saisir le commentaire dans le champ « Extra » de la référence Zotero.

capture écran champ Extra avec saisie commentaires
Insérer son commentaire dans le champ « Extra » de Zotero

Ces styles peuvent être utilisés de deux manières différentes. Si la bibliographie accompagne un texte rédigé dans un traitement de texte, les références citées apparaîtront suivies de leur commentaire dans la bibliographie finale. Il suffit alors d’utiliser un des styles précités à la place de celui utilisé habituellement.

capture écran biblio annotée
Référence annotée dans une bibliographie générée avec le style « Cite Them Right 10th edition – Harvard (annotated) »

En revanche, si la bibliographie constitue l’essentiel de la production, il est conseillé d’exporter les références depuis Zotero avec l’option clic droit, puis « Créer une bibliographie à partir du (des) document(s)… » dans Zotero. Les références annotées pourront alors être copiées dans le presse-papier ou directement enregistrées sous la forme d’un fichier RTF (lisible dans tout traitement de texte).

S’il s’agit d’une technique très simple, elle comprend néanmoins plusieurs points d’attention à considérer. Le champ « Extra » est aussi utilisé pour d’autres objectifs et il comprend souvent des données importées automatiquement des bases de données (par exemple le n° PMID pour les références importées de PubMed). Comme ceux-ci comprennent en général un préfixe suivi de « : » (ex. PMID: 1736359 ou type: dataset), cela n’interfère pas avec le résultat final de la bibliographie, car seul le texte non précédé d’un préfixe sera exporté avec les styles CSL « annotated ». Cependant, cela nuit au confort pour la saisie dans Zotero. De même, le champ « Extra » ne prévoit aucune facilité de mise en forme du texte. Au besoin, il faut ajouter manuellement des balises HTML de mise en forme.

Ajouter des notes longues : la bibliographie annotée

Si le champ « Extra » peut être utilisé pour la saisie d’un commentaire bref, il devient rapidement insuffisant lorsqu’il s’agit de rédiger non plus un commentaire bref mais une annotation détaillée, dans l’objectif de produire une bibliographie annotée autonome, indépendante d’un texte.
Le recours aux « Notes » de Zotero s’impose alors, ce qui à la fois ouvre plus de possibilités et complique les choses. Si d’un côté l’utilisation des « Notes » autorise l’utilisation directe d’une fonctionnalité intégrée à Zotero, le « Rapport », elle rend en revanche plus difficile l’exploitation avec un style CSL.

Le rapport Zotero

L’outil le plus simple pour générer un document affichant à la fois les références bibliographiques et les notes qui leur sont associées est la fonctionnalité de « rapport » intégrée à Zotero. Si cette fonctionnalité a de multiples usages, présentés dans la page de la documentation Zotero « Les rapports », nous nous limitons ici à celui consistant à produire une liste des références incluant de façon lisible les notes associées à chaque document.
De la même façon que pour créer une bibliographie, il convient tout d’abord de sélectionner des documents ou une collection, puis de faire un clic-droit pour afficher le menu contextuel. Au lieu de choisir l’option « Créer une bibliographie… », il suffit de sélectionner « Établir un rapport… ».
L’ordre de classement correspond à celui appliqué dans la bibliothèque Zotero lorsque vous générez le rapport : si vous souhaitez un classement par ordre alphabétique d’auteur puis par année, il convient d’appliquer ces critères de tri dans votre bibliothèque Zotero au préalable.

capture écran générer un rapport
« Établir un rapport… » s’affiche dans le menu contextuel (clic-droit) d’une sélection de documents ou d’une collection, juste en-dessous de « Créer une bibliographie… » : les documents sont ici triés par « Créateur », puis par « Année ».

Contrairement à la création de bibliographies où l’on peut choisir le style de citation, la langue, etc., la fonctionnalité de rapport n’offre aucune option de paramétrage du résultat produit. Une simple page HTML est générée, dont l’exploitation la plus aisée demeure la conversion en PDF grâce à l’option « Imprimer en PDF » intégrée au système d’exploitation. Les notes sont affichées à la suite des informations bibliographiques de chaque document sous une rubrique à part. Notez que la mise en forme appliquée dans les notes est conservée. 3

capture écran rapport
Une version PDF d’un rapport est facile à produire avec l’imprimante PDF intégrée au système d’exploitation ou au navigateur web. Vous pouvez télécharger cet exemple de rapport à l’adresse : https://github.com/zfrancophone/zfrancophone-blog/blob/master/2021-05-bibliogr-annotees/rapport_zotero.pdf

Comme on peut le constater dans l’exemple ci-dessus, seuls les champs pour lesquels une valeur est renseignée sont affichés. Pour un livre, on attendrait ainsi un lieu de publication, quitte à ce que ce champ ne comporte pas de valeur si le lieu est inconnu, or ce champ n’apparaît pas du tout. Ajoutons que si seuls les champs ayant une valeur sont affichés, tous ces champs sont affichés, y compris par exemple les dates d’ajout et de modification dans la bibliothèque Zotero, qu’on peut vouloir omettre d’un rendu bibliographique. Les liens vers les fichiers joints et les marqueurs sont également intégrés au rapport, or il s’agit également d’informations sinon indésirables, du moins superflues dans la majorité des cas.

Ces limites peuvent être partiellement palliées par différents outils permettant de personnaliser un rapport Zotero, et notamment de supprimer les champs indésirables mentionnés ci-dessus.

Deux modules complémentaires de Zotero offrent des solutions prêtes à l’emploi pour personnaliser les rapports Zotero.

Le premier module complémentaire signalé sur la page des modules complémentaires de Zotero ne semble malheureusement plus fonctionner, aussi le mentionnons-nous rapidement. Il s’agit de Report Cleaner, développé par Jason Priem. Disponible sous la forme d’un formulaire web, « Report Cleaner » permet d’exclure des informations d’un rapport Zotero. Les champs suivants peuvent par exemple être sélectionnés par une case à cocher :

  • date de modification,
  • date d’ajout,
  • marqueurs.

D’autres champs peuvent être supprimés, il faut pour cela indiquer dans la boîte de dialogue leur intitulé en anglais.

capture écran report cleaner
On sélectionne les informations à exclure à l’étape 2 du service en ligne « Report cleaner ». Certaines informations peuvent être exclues par une case à cocher, pour d’autres il faut spécifier leur intitulé en en anglais.

Le second, Zotero Report Customizer, développé par Emiliano Heyns à partir de « Report Cleaner », constitue une bien meilleure option. Une fois « Zotero Report Customizer » installé, de nouvelles options apparaissent lorsque vous générez un rapport.

capture écran report customizer
Cliquer sur le crayon affiché en haut à gauche du rapport active les options de modification.

Il est ainsi possible d’effectuer les modifications suivantes :

  • modifier le critère de tri des références, en choisissant n’importe quel champ comme critère,
  • modifier l’ordre des informations dans une référence (positionner l’auteur avant le titre par exemple),
  • supprimer des informations (« Date d’ajout » par exemple).
capture écran report customizer
« Zotero Report Customizer » ajoute des icônes de modification à tous les champs d’un rapport.

Notez que les modifications appliquées à une référence s’appliquent à toutes les références du rapport. Cela a plusieurs conséquences:

  • Il suffit d’effectuer une fois la modification pour qu’elle soit prise en compte dans toutes les références : supprimer la date d’ajout dans la première référence supprimera cette date dans toutes les références du rapport.
  • Il peut être nécessaire de parcourir plusieurs références du rapport pour être sûr d’avoir bien supprimé toutes les informations indésirables. Si par exemple l’information « Catalogue de bibl. » est présente seulement à partir de la cinquième référence de votre rapport et que vous souhaitiez la supprimer, vous devez parcourir votre rapport jusqu’à cette référence pour supprimer ce champ.

Signalons enfin une option bonus de ce module complémentaire, la possibilité d’insérer dans l’en-tête de chaque document du rapport une référence bibliographique complète au lieu du seul titre du document qu’elle décrit. Pour cela, il convient d’effectuer deux paramétrages:

  • Choisir le style bibliographique à appliquer (APA dans l’exemple ci-dessous) : il s’agit du style sélectionné pour la Copie rapide, dans les Préférences > Exportation de Zotero.
  • Modifier la valeur de la préférence cachée extensions.zotero.report-customizer.bibliography de false à true ; cette préférence est accessible à partir de l’Éditeur de configuration dans les Préférences > Avancées de Zotero.
capture écran zotero report customizer
« Zotero Report Customizer » permet d’insérer une référence bibliographique complète et rédigée pour chaque document

En combinant la suppression de tous les champs sauf les notes et l’insertion de la référence bibliographique rédigée, on peut ainsi produire une liste bibliographique dont le rendu s’éloigne de celui du rapport brut pour se rapprocher de celui de la bibliographie annotée.

capture écran zotero customizer
On se rapproche de la bibliographie annotée avec cette version du rapport limitée à la référence bibliographique rédigée et aux notes. Vous pouvez télécharger cet exemple de rapport à l’adresse : https://github.com/zfrancophone/zfrancophone-blog/blob/master/2021-05-bibliogr-annotees/rapport_zotero_bibliogr.pdf

Avant d’en terminer avec le rapport de Zotero, ajoutons une troisième possibilité de personnalisation. Cette possibilité, présentée et mise à disposition par Arthur Perret dans son article « La bibliographie annotée » cité précédemment, consiste à modifier la feuille de style utilisée pour la mise en forme du fichier HTML.

Exploiter les « Notes » avec un style CSL

Si le rapport Zotero permet de s’approcher du rendu attendu pour une bibliographie annotée, il présente toutefois des limitations, notamment en termes de format et de mise en forme.

L’exploitation des « Notes » avec un style CSL ouvre des possibilités bien plus étendues. Comme nous l’indiquions au début de ce billet, la difficulté réside dans l’impossibilité d’exploiter directement le contenu des « Notes » pour une mise en forme avec un style CSL au moyen des fonctionnalités de Zotero.

Il convient pour ce faire de passer par un format tiers, le format BibTex, dont le champ annote correspond à la variable CSL annote. Pour inclure les « Notes » Zotero dans un fichier BibTex, il suffit de cocher la case « Exporter les notes » au moment de l’export.

Il convient également de créer un style bibliographique CSL utilisant la variable annote puisque, comme nous l’avons vu dans la première partie, les styles disponibles dans l’entrepôt Zotero utilisent la variable note (donc le champ Extra de Zotero).

Il convient enfin et surtout de choisir les applications pour compiler le tout en une bibliographie mise en forme. Nous renvoyons à nouveau à la lecture du billet d’Arthur Perret « La bibliographie annotée », qui décrit l’usage de fichiers Markdown, BibTex et CSL compilés par Pandoc pour produire le résultat souhaité.

Il est ainsi possible de créer différents types de bibliographie commentée ou annotée, de façon plus ou moins simple en fonction du résultat souhaité.

Avec notre précédent billet Produire des bibliographies réutilisables avec Zotero encore en tête, voyons comment combiner bibliographie commentée ou annotée et bibliographie réutilisable.

La bibliographie commentée ou annotée, mais réutilisable

Bien sûr, lorsque vous mettez une bibliographie à disposition dans un groupe Zotero, les notes sont partagées, mais il n’est pas possible d’afficher les informations bibliographiques et les notes en même temps, car elles sont dans deux onglets différents.

capture écran bib en ligne
capture écran bib en ligne
Affichage des informations bibliographiques (en-haut) et des notes (en bas) dans une bibliothèque Zotero de groupe en ligne.

Dans le billet précédent, nous vous présentions plusieurs voies pour créer une bibliographie réutilisable. L’une d’entre elle, Kerko, conserve les notes attachées aux références, les affiche ensemble et permet de créer une bibliographie annotée et réutilisable.

Nous avions relevé que Kerko est plus difficile à prendre en main, nécessite d’avoir un serveur web à disposition et de savoir installer une application écrite en Python. Si cela n’est pas un problème pour vous ou vos collègues, vous pouvez aisément rédiger les annotations de chaque référence dans les notes et les afficher sous la référence.

capture écran kerko
Référence provenant de la bibliographie annotée « bibliothèques et espaces de création numériques » visualisée sur une instance de test de Kerko

En plus d’afficher les notes liées aux références, Kerko conserve également la mise en forme que vous prendriez la peine de leur apporter.

capture écran kerko
Exemple de mise en forme conservée par Kerko, ici l’italique, dans les notes liées à une référence.

Conclusion

Que vous souhaitiez partager vos notes de lecture ou que vous souhaitiez créer une bibliographie commentée de manière collaborative, nous espérons que ce billet vous a donné des pistes, si ce n’est des outils. N’hésitez pas à partager vos productions avec nous en commentaire de ce billet. Nous serons ravis de joindre ainsi la théorie à la pratique. Et pour lancer le mouvement, nous publions, en même temps que ce billet, un bref retour d’expérience sur la création d’une bibliographie commentée par 3 étudiants de dernière année de la Haute école de gestion de Genève, filière Information documentaire, sur les « bibliothèques et espaces de création numériques ».

Comme pour les autres billets, vous retrouverez toutes les ressources citées dans ce bulletin de veille dans notre bibliothèque de groupe Zotero, dans la collection 2021-05_bibliogr_annotees, marqueur zfrancophone_bibliogr_annotees.
Les fichiers supplémentaires à ce billet sont disponibles dans notre dépôt GitHub zfrancophone/zfrancophone-blog.

  1. PERRET, Arthur, 2020. La bibliographie annotée. Arthur Perret [en ligne]. 18 janvier 2020. Disponible à l’adresse : https://www.arthurperret.fr/bibliographie-annotee.html. []
  2. L’université de New South Wales Sydney consacre une page détaillée à la bibliographie annotée (définition, objectifs, etc.) : UNSW SYDNEY, 2021. Annotated Bibliography. University of New South Wales Sydney [en ligne]. 10 mars 2021. [Consulté le 10 avril 2021]. Disponible à l’adresse : https://student.unsw.edu.au/annotated-bibliography []
  3. Cet avantage ne devrait toutefois pas persister si la nouvelle fonctionnalité d’annotation des PDF intégrée à la prochaine version de Zotero s’accompagne bien de la suppression de l’encodage en HTML des notes, voir : GEHL, Robert W., 2021. Review of Zotero’s New PDF Annotation Features. FOSS Academic [en ligne]. 2 avril 2021. [Consulté le 12 avril 2021]. Disponible à l’adresse : https://fossacademic.tech/2021/04/02/ZoteroComments.html []

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Matthieu dit :

    Quelques styles, tels que l’ISO-690 permettent d’intégrer le champ « résumé » dans l’export biblio, c’est ce que j’utilise pour une biblio commentée et ne vois pas la nécessité de se compliquer la vie avec le champ « extra ».

    • Raphaël Grolimund dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. J’en déduis que vous ne conservez pas le résumé, mais bien des chercheurs conservent cette information.
      Cela dit, votre solution est plus simple pour vous et c’est très bien ainsi.
      Nous n’encourageons toutefois pas le détournement d’un champ de son utilité initiale, car elle posera probablement problème le jour où vous devrez exporter vos références.

      Bien à vous,
      Raphaël

  1. 25 juillet 2021

    […] etc.). Compatibilité IdRef-Zotero Lire des PDF dans Zotero Zotero pour iOS Zotero Cita. Produire des bibliographies commentées et annotées avec Zotero. Billet rédigé par Frédérique Flamerie, Laure Mellifluo et Raphaël Grolimund Dans son billet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search