Zotero et Scrivener

scrivenerDepuis peu, j’utilise le « traitement de texte » – si l’on peut l’appeler ainsi – Scrivener (malheureusement non open source) développé par Litterature and Latte. Scrivener s’est donné pour mission d’être plus adapté à l’écriture de projets complexes (roman, thèses, etc), en vous donnant de multiples possibilités, comme diviser le projet en petites unités que vous pouvez ensuite « compiler » – c’est le terme utilisé pour exporter le projet en un document cohérent, dérivé de la compilation du code des logiciels pour qu’ils puissent être utilisés par la machine. Scrivener, qui existe pour Mac (où il est né), Windows et même (en beta) pour Linux, peut être détourné: sa manière de structurer des écrits permet, par exemple, de l’utiliser aisément pour gérer des notes pendant des séminaires, journées d’études, etc. Sur l’excellent site ProfHacker, vous trouverez un très long descriptif des usages académiques de Scrivener. Cerise sur le gâteau, le site de Scrivener regorge d’études de cas et de tutoriaux.

Seul (énorme) problème: il n’y a pas de ponts entre Zotero et Scrivener de la même manière qu’il existe des plug-ins pour Open/LibreOffice et MS Word.

Mais, Zotero étant open source et pouvant compter sur une large communauté, des membres de cette dernière ont développé un petit plug-in permettant de travailler avec les deux logiciels. Ce plug in ne fonctionne pas comme les plug-ins pour Word et LibreOffice, malheureusement, mais permet, in fine, un usage assez proche. Il est également utilisable pour tout autre logiciel sachant exporter en ODT ou RTF (y compris Google Docs). Son fonctionnement est décrit ici.

Le développement de ce plug-in est aussi intéressant pour observer le fonctionnement d’une communauté réunie autour d’un logiciel libre. En regardant ce sujet du forum de Zotero, on assiste à l’élaboration du plug-in en commun par les membres les plus actifs de cette communauté après la demande d’un membre non développeur de la communauté d’ajouter une fonctionnalité à Zotero.

Liens


Frédéric Clavert

Docteur en histoire contemporaine, Frédéric Clavert a étudié les sciences politiques et l'histoire contemporaine à Strasbourg et à Leeds. Ses recherches touchent aujourd'hui de plus en plus aux sources de l'historien.ne à l'ère numérique. Passé par Strasbourg, Paris-Sorbonne et Lausanne, il est désormais chercheur au Center for Contemporary and Digital History (C2DH) de l'Université du Luxembourg.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Merci du signalement des plugins. Il y a un moyen d’établir un lien de façon très simple entre les outils, en insérant la référence depuis Zotero via la fonction note de bas de page dans Scrivener. Bon, c’est très basique, et on perd l’aspect dynamique de l’insertion sous forme de champ qu’on peut faire de Zotero dans les autres traitements de texte, mais ça fonctionne bien…

  2. Emmanuel dit :

    Sinon, il y a Latex qui fait ça depuis 15 ans, avec Docear et Jabref… Et tout est libre.

  3. Emmanuel dit :

    Avec l’utilisation de Texstudio, l’utilisation de LaTeX est grandement facilité… La logique de la compilation est issu de LaTeX, c’est dommage que ne reste pas libre. Surtout pour des documents complexes et scientifiques.

  4. Gil dit :

    Pour certains documents universitaires, il faut diviser la bibliographie en fin de document, par exemple une biblio Instruments de tavail », puis « Références ». Est-ce possible avec Zotero?
    Merci

  5. Melin dit :

    Bonsoir,

    Après avoir installé le plug-in et effectué correctement les manipulations d’installation puis regardé le lien en anglais, je n’ai pas compris comment on pouvait, à partir de Zotero, insérer une référence bibliographique en note infrapaginale. Quelqu’un accepterait-il de m’expliquer la manipulation ?

  6. Alain Marois dit :

    Bonjour Melin,

    Vous pouvez soit utiliser les raccourcis clavier idoine (pomme+maj+c sous Mac) ou passer par Edition>Copier avec Scannable cite, ou encore faire un glissé déposé depuis zotero sur votre document si vous avez sélectionné « Scannable cite » comme format par défaut d’export (Préférences>export).

    L’étape d’après conciste à exporter le document en .odf, puis de l’ouvrir dans la suite LibreOffice à laquelle vous avez ajouté le plugin Zotero.
    Là vous choisissez un style (icon Propriété du document dans le plugin zotero) comportant des notes infrapaginales.

    La procédure est décrite dans le menu (mais en anglais) ici : https://zoteromusings.wordpress.com/2013/05/06/announcing-rtfodf-scan-for-zotero/

  7. Langlois dit :

    Bonjour,

    Je viens de passer à la mise à jour de Zotero en 5.0. Du coups, je n’arrive plus à insérer de biblio dans mes documents Scrivener et surtout, il n’est plus possible d’éditer une biblio en fin de document! J’ai repris toutes les étapes de réinstallation du plug-in, re-selectionné « Scannable cite », mais rien y fait. Je suis sur mac, avant avec la version 4 de Zotero tout fonctionnait! Si quelqu’un a une solution je suis preneur. Merci à vous. Thomas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.